Dernières actualités …

La réforme et la concurrence expliquées en images

 

« Cela va sans dire mais ça va mieux en le disant », dit-on souvent. Et ça va encore mieux en le dessinant pourraient ajouter Erwan et Gwenaël Le Manac’h. Un scénariste et un dessinateur qui signent Un Train d’enfer*. 

 

L’ouvrage est plus une « enquête dessinée », comme indiqué en couverture de l’ouvrage, qu’une bande dessinée, et qui a l’ambition d’expliquer - et surtout de dénoncer - la réforme ferroviaire et l’ouverture à la concurrence.

 

Toutes deux largement inspirées depuis plus d’une décennie par des directives européennes et par une « pluie de rapports ». Ce qui, dans l’album, s’illustre par la chute sur les quais des gares de lourds dossiers lancés du ciel !

 

Le changement est désormais acté avec l’entrée en vigueur de la réforme ferroviaire le 1er janvier 2020 elle-même précédée depuis les années 1990 par d’incessantes réformes managériales de la SNCF.

 

Elles furent souvent contradictoires, parce que suivies parfois de revirements à 180°, elles ont en tous cas gravement secoué, voire même démoralisé, la communauté cheminote qui se trouve en même temps montrée du doigt en raison de ses « avantages ».

 

Tandis qu’à l’autre bout de la chaîne, les usagers devenus des « clients » ne se retrouvent plus dans des tarifs illisibles et des systèmes de réservation incompréhensibles, tous deux soumis à un yield management opaque.

 

L’ensemble sur un fond de dégradation de la qualité de l’offre ferroviaire notamment en raison de contraintes financières pesantes pour l’entreprise SNCF avant mise en concurrence.

 

Le déroulement de l’enquête est aussi l’occasion de passer en revue les mécanismes qui sont à l’œuvre dans cette transformation, tout en rappelant la teneur des discours officiels qui les appuient.

 

L’ambition plus générale de l’ouvrage est qu’« au terme de cette enquête se dessine la genèse d’une crise aiguë qui souligne les ressorts cachés et les logiques invisibles régissant notre économie ». Pari tenu.

 

 

* Erwan et Gwenaël Manac’h, « Un Train d’enfer. Enquête dessinée sur la SNCF et la privatisation du rail », Éditions La Ville brûle, 2020, 132 pages, 19 €. Erwan Manac’h est journaliste à « Politis », spécialiste des questions économiques et sociales. Gwenaël Manac’h est dessinateur.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale