Dernières actualités …

Le conseil régional AuRA soutient le Lyon-Turin

 

En réponse aux dernières déclarations du maire de Lyon, le conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes a fait adopter un vœu de soutien au projet Lyon-Turin, lors de sa dernière assemblée plénière du 9 juillet.

 

La collectivité territoriale n’est pas restée insensible aux déclarations du nouvel exécutif lyonnais qui appelle à un arrêt des travaux du Lyon-Turin. Les déclarations du nouveau maire de Lyon, Grégory Doucet, à la presse italienne ne sont pas passées inaperçues dans l’hémicycle du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes.

 

L’institution a adopté un vœu pour soutenir largement le projet. Paradoxalement, ce sont sur des motivations essentiellement écologistes que ce vœu a été adopté. Ont été rappelé la saturation de la ligne historique du XIXe siècle, le fait que 90% des marchandises échangées entre les deux pays sont aujourd’hui transportées par la route…

 

Aurait pu être ajouté le fait que, dans son dernier communiqué du 10 juillet, le Conseil d’Etat juge que, dans 8 zones françaises, les mesures prises par l’Etat pour réduire la pollution de l’air sont insuffisantes et que trois sont situées en Auvergne-Rhône-Alpes : Lyon, Grenoble et la Vallée de l’Arve, même si le Conseil d’Etat relève pour cette dernière les efforts entrepris.

 

La plus haute juridiction française ordonne ainsi au gouvernement de prendre des mesures pour réduire la pollution sous astreinte de 10 M€ par semestre de retard.

 

« Nous ne croyons pas à une écologie idéologique mais à une écologie de bon sens », a déclaré Laurent Wauquiez, président d’Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Le projet en question bénéficie du soutien de la Commission Européenne et d’une large majorité de la population. Il rendra possible le basculement de plus d’un million de camions de la route vers le rail par an et aussi une amélioration significative des dessertes régionales entre Lyon et les villes su sillon alpin.

 

A ce jour, 20% du projet transfrontalier est déjà réalisé avec plus de 1,5 Md€ engagé. L’adoption de ce vœu intervient au moment où se prépare un front uni associant les groupes de gauche et écologistes en vue des prochaines élections régionales de 2021.

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale