Dernières actualités …

Objectif caténaire pour les lignes frontalières allemandes

 

En raison de sa centralité géographique, le réseau ferré allemand ne possède pas moins de 57 points de passage avec les réseaux des pays voisins.

 

Mais dans cet ensemble d’axes, seuls 27 sont électrifiés, soit 47% du total, une proportion qui se trouve très en deçà du niveau de l’électrification du réseau allemand (61%).

 

Cette situation oblige à effectuer des relais de traction diesel entre les gares des villes les plus importantes situées de part et d’autre des frontières pour les trains de voyageurs internationaux, et de triages à triages pour les trains de fret. En conséquence, cette situation conduit à des parcours thermiques sous caténaires avec de plus ou moins longues distances à parcourir.

 

Au total, même si une partie importante des grands axes paneuropéens transitant par l’Allemagne sont déjà électrifiés, il resterait une trentaine de lignes transfrontalières non équipées, même si certaines d’entre elles ne sont, il est vrai, que de petites lignes régionales.

 

Ces lignes relient l’Allemagne avec la France (3), les Pays-Bas (3), le Danemark (1), la Pologne (8), la République tchèque (13) et l’Autriche (2), alors qu’avec la Belgique et avec la Suisse, la totalité des lignes ferroviaire transfrontalières est électrifiée.

 

Aussi, l’association Allianz Pro Schiene, qui réunit exploitants, gestionnaires d’infrastructures et industriels du ferroviaire, interpelle le gouvernement fédéral en identifiant cinq chantiers absolument prioritaires parce que liés à des corridors majeurs voyageurs et fret entre l’Allemagne, la Pologne, la République tchèque et l’Autriche.

 

Les objectifs à équiper d’urgence d’ici 2025 concerneraient Passow-Tantow sur l’axe Berlin-Szczecin ; Dresde-Görlitz-Zgorzelec sur le corridor paneuropéen E 30* ; Maktredwitz-Schirnding-Cheb sur l’axe Nuremberg-Prague  et son « itinéraire-bis » Hartmannshof-Fürth-Plzen ; Markt Schwaben-Branau am Inn-Neumarkt sur l’axe Munich-Linz.

 

Au total, près de 400 km de sections de lignes transfrontalières pour les parties allemandes des itinéraires auxquelles s’ajouteraient 150 km pour les sections situées dans les pays voisins.

 

* Dresde-Wroclaw-Katowice-Cracovie-frontière ukrainienne.

 

 

 

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale