Dernières actualités …

Tests ERTMS sur la LGV Madrid-Galice avant l’ouverture

 

Depuis le 19 mai 2020, des tests ERTMS en situation normale et en situation dite « dégradée » (avec remplacement de l’ERTMS-2 par la signalisation classique) sont en cours sur le tronçon central de la ligne à grande vitesse espagnole, dite de Galice, qui relie Madrid à Saint-Jacques de Compostelle sur 435 kilomètres.

 

Après ce tronçon central entre Zamora et Oriense, il ne restera à électrifier d’ici juillet 2020 puis à tester à l’automne que les 101 derniers kilomètres d’une ligne dont les premiers chantiers avaient été lancés  en 2011.

 

Les essais ERTMS sont réalisés sur le nouveau tronçon par quatre rames. Deux rames Talgo-Bombardier AVE S-112 à la caractéristique silhouette dite en « bec de canard », et deux rames bi-mode Talgo AVE S-730.

 

Les essais ERTMS se font sous la forme d’allers-retours avec des croisements programmés et ils sont en même temps étendus aux sections encadrantes du nouveau tronçon.

 

C’était notamment faute d’ERTMS qu’un tragique accident (79 morts et 143 blessés) était arrivé le 24 juillet 2013 avec le déraillement d’une rame S-370 à l’entrée de Saint-Jacques de Compostelle sur le tronçon oriental de la LGV de Galice qui venait d’être mis en service.

 

Un tronçon qui, entre Ourense et Saint-Jacques de Compostelle, comporte 31 tunnels et 38 viaducs sur 87 km de parcours. Une situation qui avait conduit le conducteur du train à perdre ses repères et à dépasser la vitesse-limité de 200 km/h.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale