Dernières actualités …

Mobilisations pour les trains de nuit

19/05/2020

 

L’association Mobilités Alpines s’est lancée le 15 mai dernier dans une mobilisation pour le maintien du train de nuit Paris-Briançon en 2021. Selon elle, les neuf mois de travaux prévus sur la voie ferrée traversant le Diois pourraient en effet avoir raison de cette liaison.

 

L’association maintient que toutes les conditions techniques et réglementaires sont réunies pour que ce train circule bel et bien, en empruntant l'itinéraire de détournement via Pertuis, faute de pouvoir passer par Grenoble, cette ligne étant coupée en 2021.

 

La solution de substitution par autocar, proposée depuis Paris jusqu'à Gap et depuis Modane jusqu'à Briançon ne peut, selon l’association, « être considérée comme acceptable pour les habitants des Hautes Alpes comme pour celles et ceux qui voudront s'y rendre pendant 9 mois. Déjà durement touchés par 2 mois de confinement en 2020, les Hautes Alpes devraient-elles subir en 2021 un nouveau confinement de la part de l'État et de la SNCF ? ».

 

Mobilités Alpines pourrait bien trouver en l’UNSA-Ferroviaire un allié de poids, puisque ce syndicat a, pour sa part, annoncé le 18 mai 2020, qu’il apporterait tout son soutien et son expertise aux études concernant le développement (donc le maintien) du train de nuit.

 

Pour l’UNSA-Ferroviaire, il s’agit là de répondre à l’urgence climatique, aux défis de la transition énergétique, comme à une attente forte des citoyens.

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale