Dernières actualités …

Les travaux débutent enfin sur la ligne de la Côte Bleue

 

La voie ferrée reliant Marseille à Miramas via Port-de-Bouc, en bordure de la Méditerranée, est une alternative à celle reliant les deux villes via Rognac, de l’autre côté de l’étang de Berre.

 

Des travaux d’envergure vont débuter ce 18 mai 2020, pour durer jusqu’au 28 mai 2021, avec fermeture de la ligne du 31 août 2020 au 24 avril 2021.

 

Cette ligne est utilisée autant pour du transport de fret, avec notamment la desserte du port de Fos-sur-Mer, que pour des services TER, avec 14 services quotidiens dans chaque sens de Marseille à Miramas, services que 1 500 voyageurs empruntent chaque jour.

 

Avec 23 tunnels et 18 viaducs, elle représente aussi un itinéraire touristique pittoresque et torturé surplombant les calanques et desservant des criques parfois inaccessibles autrement.

 

Pour les travaux qui vont démarrer, 35 M€ seront réunis, apportée par le conseil régional Provence-Alpes-Côte-d’Azur, l’Etat, le Département des Bouches du Rhône, la Métropole Aix-Marseille-Provence, dans le cadre du Contrat de Plan Etat-Région.

 

De son côté, SNCF Réseau injectera 11,4 M€ sur fonds propres pour les travaux d’ouvrages d’art. Ce chantier va consister en particulier en un renouvellement de 22 kilomètres de voie entre Carry-le-Rouet et L’Estaque, une tâche confiée au groupement NGE.

 

Durant les périodes où la circulation ne sera pas possible, à partir du 31 août prochain jusqu’au 24 avril 2021, des transports de substitution seront mis en place par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

 

L’autorité organisatrice et les usagers espèrent que ces investissements contribueront à améliorer une régularité à ce jour pointée du doigt par les syndicats cheminots

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale