Dernières actualités …

Les pertes des réseaux ferrés évaluées à 40% de la clientèle voyageurs

 

Une étude du cabinet allemand SCI Verkehr, spécialisé dans les analyses des systèmes de transport, estime que les réseaux ferrés de l’Union européenne devraient perdre de 30 à 50% de leur clientèle voyageurs en 2020 en raison de la pandémie du Covid-19. L’écart d’estimation est celui constaté entre les versions optimistes (!) ou pessimistes de cette analyse.

 

Des versions qui restent elles-mêmes liées à la plus ou moins grande rapidité de la reprise. Dans la mesure où les trafics voyageurs* ont en moyenne baissé de près de 90% en Italie, en France et en Allemagne, les trois principaux réseaux européens en matière de trafic passagers.

 

Selon la version optimiste, dite de « reprise rapide », il faudrait attendre l’automne 2021 pour retrouver le niveau de trafic de l’automne 2019, ce qui correspondrait à une baisse de 30% des trafics en 2020.

 

Tandis que la version pessimiste, dite de « retour des fermetures » en cas de reprise de la pandémie, situe le retour au statu quo ante à l’horizon 2023. Avec une baisse  de 50% des trafics voyageurs en 2020.

 

Toutefois, même une reprise rapide des trafics voyageurs resterait plus ou moins entravée par la forte diminution de la capacité réelle des trains. En raison de la nécessaire mise en œuvre des précautions sanitaires.

 

 

*Les trafics fret sont moins affectés. Les baisses de volume se situent entre 20% et 35% parallèlement au recul des activités économiques.

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale