Dernières actualités …

Et pourtant, l’air est pollué…

16/04/2020

 

La vérité est souvent cruelle et les chiffres toujours têtus. La revue Transitions & Energies vient ainsi de pointer du doigt une vérité, à travers un article paru sur son site le 15 avril 2020, qui devrait logiquement remettre en question la doxa anti automobile - voire anti moteur thermique - qui règne depuis longtemps sur la pensée écologique, voire politique.

 

De quoi s’agit-il ? Simplement d’un regard porté aux indices de qualité de l’air publiés par Airparif depuis le début du confinement, le 17 mars dernier. Et que disent les graphiques ? Qu’en mars, et depuis le début du mois d’avril, il n’y a ni améliorations, ni même de différences par rapport à 2019. La région parisienne ayant même connu un pic de pollution atmosphérique le 28 mars.

Comment est-ce possible alors que le confinement imposé a drastiquement fait chuter la circulation automobile dans toute l’Ile-de-France ?

 

Pourtant, pour la plupart des décideurs politiques, c’est bien l’utilisation de la voiture qui est toujours pointé du doigt comme étant à l’origine de la pollution atmosphérique et des émissions de particules fines et d’oxyde d’azote.

 

La ville de Paris a même interdit en 2016 et en 2019 la circulation des véhicules les plus anciens et les plus polluants. De son côté, la métropole du Grand Paris a décidé de reprendre cette mesure à son compte à partir du 1er juillet 2020.

 

Mieux, Anne Hidalgo, maire de Paris, a promis, « pour défendre la santé des Parisiennes et des Parisiens », d’interdire le Diesel dans Paris dès 2024, et les motorisations essence en 2030.

A l’aune des résultats publiés par Airparif, il apparait cependant légitime de s’interroger aujourd’hui sur cette stigmatisation forcenée du moteur thermique en général, et de l’automobile en particulier. Tromperie, idéologie, ou clientélisme ? Autant de questions qui devront logiquement être mises sur la table de la nécessaire relance de la politique de transition énergétique, après la crise…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale