Dernières actualités …

Les transports publics s’adaptent au jour le jour

 

Emmanuel Macron l’a annoncé le 16 mars 2020, la France entre dans une forme de confinement, qui ne dit toujours pas clairement son nom. A partir de ce jour midi, les déplacements des Français subiront officiellement « une sévère restriction » pour au moins quinze jours, et sous peine de sanction en cas d’infraction. Dans ce contexte particulier, les réseaux de transport de tout l’Hexagone sont amenés à s’adapter.

 

Autre point important, le président de la République a aussi annoncé un train de mesures exceptionnelles visant à perfuser ce qui reste de l’économie du pays, et surtout, à empêcher, autant que faire se peut, les défaillances des entreprises.

 

Dés le 12 mars 2020, la Région Sud a par exemple décidé de débloquer 4,5 M€ par mois destinés à aider les entreprises de transports frappées de plein fouet par la suspension du transport scolaire liée au COVID-19. Et ce jusqu’à fin de la crise sanitaire, précise un communiqué de presse.

 

Dans cette région, 80 autocaristes sont mobilisés quotidiennement pour assurer les 650 services organisés par la Région. Cela représente 1500 salariés potentiellement touchés par du chômage partiel.

 

Renaud Muselier, président de cette collectivité, a décidé de déployer des mesures exceptionnelles telles que la prise en charge de l’intégralité des pertes de chiffres d’affaires. « Nous prendrons en charge 100% des coûts fixes et 50% des coûts kilométriques », affirme-t-il.

 

A l’issue de cette période, la Région prévoit d’établir un bilan financier pour chaque entreprise afin d‘évaluer leurs pertes. «S’il en reste nous mettrons en place une convention à travers un soutier régional exceptionnel », indique le président du Conseil régional.

 

 

Gratuité en Nouvelle Aquitaine

 

Le 15 mars 2020, la Nouvelle-Aquitaine a décidé d’instaurer une gratuité temporaires sur le réseaux de cars régional. L’objectif est d’éviter le plus possible les contacts entre le conducteur et les usagers, notamment lors des opérations de ventes de ticket.

 

Par ailleurs, il a été décidé d’instaurer la montée des voyageurs par la porte arrière des cars pour garantir une distanciation sociale.

 

«Conformément aux recommandations du Gouvernement, il est recommandé à tous les usagers de limiter au maximum leurs déplacements », a rappelé Alain Rousset, président du conseil régional

 

 

Bordeaux en mode réduit

 

Transport Bordeaux Métropole (TBM) a décidé pour sa part de réduire la fréquence sur les 4 lignes de tramway. Les rames circulent désormais tous les 7,5 minutes et toutes les 15 minutes sur les antennes de ces lignes.

 

Une réduction des fréquences a également été instaurée sur plusieurs lignes de bus. Par contre, les 11 lignes principales, les Corols, les Citeis fonctionnent normalement.

 

Le ponton La Cité des Vins du service fluvial Bat3 n’est pas desservi et les parcs-relais ferment à 22h30. Enfin, les lignes spéciales et les services de nuit Flexos ne circuleront pas. Tout comme les agences commerciales Arts et Métiers et Saint-Jean ont baissé le rideau.

 

 

Angoulême suspend la vente à bord

 

A Angoulême, la STGA a décidé de suspendre la vente à bord. Le transport invite les voyageurs à se munir d’un titre de transport valide avant de monter dans les bus. Les achats peuvent s’effectuer dans les points de vente restés ouvert (bar-tabac), sur l’e-boutique du transport et sur l’application mobile Tixipass.

 

Autre mesure : l’accès à bord se fait uniquement par la porte centrale du véhicule et un espace neutralisé a été délimité autour du conducteur. La STGA a également fermé son agence commerciale Transcom « jusqu’à nouvel ordre ».

 

L’opérateur de mobilité renvoie les voyageurs qui souhaitent des renseignements sur son site internet. Il précise également que les réservations pour le service de substitution et le service Trans’porte s’effectuent toujours par téléphone.

 

Par contre, le Covid-19 n’impactera pas les services. Les lignes A, B, C, D et E circulent normalement. La ligne F est passée en horaires de vacances scolaires.

 

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale