TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale

Dernières actualités …

2019 : un assez bon cru pour la RATP malgré les grèves

 

Le groupe RATP a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 5,7 Md€ en 2019, en hausse de 2,5%. Néanmoins le conflit social contre la réforme retraites de décembre 2019 a impacté les résultats (opérationnel et net) du groupe.

 

« L’année 2019 s’est terminée avec un conflit social majeur qui a lourdement pesé sur les résultats annuels du groupe avec un impact négatif de 150 M€ sur le résultat net », a déclaré Catherine Guillouard, PDG du groupe RATP. « Pour autant, cela ne doit pas faire oublier les bons résultats enregistrés au cours des mois précédents ».

 

En 2019, le chiffre d’affaires du groupe s’est établit à 5,704 milliards d’euros, en hausse de +2,5%. Cette croissance a été tirée par les filiales du groupe qui ont cumulé 1,35 M€ de chiffre d’affaires, en hausse de 11,5%.

 

 

Résultats mis à mal

 

Par contre, le conflit social contre la réforme des retraites ayant débuté le 5 décembre 2019 a impacté le résultat net (-150 M€) part du groupe qui s’établit à 131 M€, alors que celui-ci avait atteint 200M€ en 2018.

 

Cette situation est liée à la perte des recettes commerciales (59 M€) et au remboursement des abonnements de décembre (103 M€). Le résultat opérationnel s’établit pour sa part à 319 M€, en baisse de 29%. Hors effet grève, il aurait crû de 4%.

 

Par ailleurs, la capacité d’autofinancement du groupe a progressé de 7% (1,014 Md€) tandis que la dette reste stable à 5,182Md€.

 

 

Baisse du trafic en Ile-de-France

 

En Ile-de-France, le trafic de voyageurs aurait dû progresser de 2,6%. Du fait des grèves, il a baissé de près de 2%, avec 3,3, milliards de voyages. En 2019 Le groupe RATP a poursuivi ses investissements. Dans le cadre du contrat de projets Etat/Région, le groupe a investi 1,73 Md€, dont 973 M€ sur ses fonds propres.

 

Ces investissements ont porté sur la modernisation du réseau et des infrastructures (RER, automatisation de la ligne 4, conversion du parc de bus à l’électrique), prolongement des lignes de métro et tramway et sur la modernisation des espaces et de l’information voyageur.

 

A cela s’ajoutent les investissements (2,1 Md€ au total) réalisés pour le compte de la Société du Grand Paris portant notamment sur le prolongement au sud de la ligne 14 vers l’aéroport d’Orly.

 

 

Succès pour RATP Dev

 

La hausse du chiffre d’affaire global du groupe RATP a été tirée par ses filiales. RATP Dev termine l’année avec 1,3 Md€ de CA (+10,4%) liée aux gains de plusieurs contrats en France (Angers, Brest, Saint-Malo…) et à l’international au Moyen Orient, en Afrique du nord, en Italie et sur le marché des bus touristiques.

 

Plusieurs autres filiales du groupe ont également vu leur activité progresser en 2019. C’est le cas de RATP Smart System (+17%), RATP Real Estate (+24%), RATP Connect (+13,5%). Enfin SYSTRA, filiale d’ingénierie, a redressé sa performance avec un carnet de commandes qui a atteint 855 M€.

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload