TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale

Dernières actualités …

La ligne P inclue dans l’ouverture à la concurrence des Transiliens

 

Le jour même de la parution de l’interview de Valérie Pécresse dans Le Parisien, le 5 février 2020, Île-de-France Mobilités précisait dans un communiqué le calendrier prévu par la région pour l’ouverture à la concurrence de ses réseaux ferrés.

 

Les lignes C et D du RER (SNCF) seraient concernées entre 2033 et 2039, une échéance prévue également pour le métro, tandis que les lignes A et B (RATP + SNCF) ne le seraient qu’en 2040.

 

Toutefois, le RER E exploité par la seule SNCF pourrait être mis en concurrence des 2025 de façon concomitante avec sa modernisation et son prolongement vers l’ouest.

 

Côté Transilien, la marche à suivre est détaillée étape par étape depuis la préparation du cahier des charges et du choix des lots de lignes cette année jusqu’à décembre 2023, date de l’entrée en vigueur de l’horaire 2023-2024.

 

En passant par l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) en 2021 et les procédures d’appels d’offres puis la désignation de l’exploitant jusqu’à fin 2022 suivie d’une phase préparatoire de pré-exploitation jusqu’en décembre 2023.

 

Nouvelle précision apparue dans le communiqué, la ligne P est désormais inclue dans la définition des lots qui devraient être ouverts à la concurrence. Ce qui fait que 51% de la longueur du réseau, et 12% des trafics sont concernés.

 

Cette démarche se trouve en cohérence avec le choix déjà évoqué des lignes J et R, puisque la ligne P possède les mêmes caractéristiques d’indépendance technique* que les deux autres ligne et qu’elle bénéficie d’un parc modernisé.

 

De plus, des travaux d’électrification sont en cours entre Gretz-Armainvilliers et Nogent-sur-Seine comme sur l’antenne Longueville-Provins. Et si ses infrastructures sont en partie communes avec celles du RER-E à l’est de Paris sur 51 km avec les deux branches de Chelles-Gournay et de Tournan-en-Brie, on a vu que cette ligne  sera aussi ouverte  à la concurrence deux ans plus tard.

 

 

* L’ensemble ligne P du Transilien se compose des axes au départ de Paris-Est vers  Meaux et Château-Thierry, La Ferté-Milon, Coulommiers et Provins, plus l’antenne tram-train Esbly-Crécy. Soit 252 km de lignes qui desservent 38 gares et points d’arrêt. Elles sont empruntées quotidiennement par 110 000 voyageurs.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload