TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale

Dernières actualités …

Navya met le cap sur le Japon

Navya va fournir les premières navettes autonomes sur voie ouverte dans la ville japonaise de Sakai. Plusieurs autres gouvernements locaux envisagent ce type de solution de mobilité.

 

C’est en avril 2020 que la ville de Sakai mettra en service pour la première fois au Japon des navettes électriques autonomes conçues par Navya. Ces navettes assureront des liaisons entre les établissements médicaux, les bureaux de poste, les écoles et les banques de la ville.

 

« Nous sommes ravis de pouvoir annoncer ce premier service six mois seulement après avoir obtenu la 1ère autorisation de rouler sur la voie publique au japon. C’est le fruit d’un long partenariat avec SB Drive qui nous ouvre la voie au Japon », indique Henri Coron, directeur du développement chez Navya.

 

Partenariat  tripartite

 

Pour mener à bien ce projet, la société française (implantée à Lyon et Paris) a en effet retenue aux côtés des groupes SB Drive Co Ltd (filiale de SoftBank Corp dédié à la mobilité autonome) et Macnica, spécialiste de solutions numériques et électroniques.

 

Ce nouveau service de mobilité autonome est une réponse aux défis sociétaux auxquels la ville de Sakai doit faire face. Notamment le vieillissement de la population, mais aussi la pénurie de conducteur de bus et de taxis.

 

160 exemplaires commercialisés

 

Des problématiques rencontrées par d’autres villes japonaises. C’est pourquoi les gouvernements locaux envisagent de développer des véhicules autonomes.

 

Navya a été la première société à mettre en service des navettes de ce type. C’était à Lyon en 2015. Fin 2019, l’entreprise lyonnaise en avait commercialisé 160 exemplaires en France, mais aussi aux Etats-Unis, en Allemagne, en Suisse et en Australie.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload