Dernières actualités …

Arval, EasyMile et RATP associés à Rueil-Malmaison

27/01/2020

 

Le 27 janvier 2020, Arval, filiale du Groupe BNP Paribas, et spécialiste de la location de véhicules d’entreprises, a dévoilé en son siège de Rueil-Malmaison, le premier projet de mise en circulation d’une navette autonome sur route ouverte en Ile-de-France.

 

Cette expérimentation, qui devrait débuter courant mars pour une période d’un an, est un véritable partenariat public-privé. Elle a été définie par Arval, dans un premier temps pour les besoins de son personnel (entre le siège et la gare RER, soit environ 800m). Mais d’autres entreprises voisines seront les bienvenues pour profiter de son utilisation.

 

Le projet est cofinancé par la ville de Rueil-Malmaison à hauteur d’un tiers (coût total de 750 K€). Les deux navettes qui seront utilisées sont fournies par le constructeur EasyMile, et seront exploitées et entretenues par la RATP.

 

Cette navette autonome, baptisée Evaa, s’inscrit dans le projet international de hubs d’Arval, dédié à l’innovation, à la recherche, et au développement. Des hubs ont été ainsi désignés dans plusieurs pays européens, parmi lesquels l’Italie, les Pays-Bas, la Norvège et la France, qui est notamment porteuse du chantier véhicule autonome électrique.

 

 

Une vocation étendue

 

Si cette expérimentation peut prendre valeur d’exemple, c’est que tous les acteurs présents semblent bien décidés à capitaliser sur les retours d’expérience attendus.

 

Pour Alain Van Groenendael, Président d’Arval, « cette expérience est clairement destinée à valider le concept, avant de le proposer aux clients d’Arval ».

 

Alain Van Groenendael, Président d’Arval, Patrick Ollier, maire de Rueil-Malmaison

et président de la métropole du Grand Paris, et Ferréol Mayoli, DG d’Arval France.

 

 

 

Une volonté bien entendu confirmée par Ferréol Mayoli, DG d’Arval France : « cette navette est une des briques sur lesquelles nous travaillons pour répondre au développement progressif des solutions privées en matière de mobilité, toujours en partenariat avec les pouvoirs publics ».

 

Quant à Patrick Ollier, maire de Rueil-Malmaison et président de la métropole du Grand Paris, il n’hésite pas à envisager, à terme, la mise en circulation d’autres navettes autonomes dans le quartier d’affaires de sa ville (Rueil sur Seine), mais aussi entre ce secteur et le centre ville, voire jusqu’au Mont Valérien...

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale