TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale

Dernières actualités …

Un bon nouvel an pour Bombardier en Chine

 

Le Nouvel an chinois ne tombe pas le 1er janvier mais c’est quand même un beau cadeau 2020 pour Bombardier.

 

L’industriel, par l’intermédiaire de sa co-entreprise chinoise a signé ce jour-là un contrat de 380 M€pour la construction de 160 voitures destinées à entrer dans la composition de 10 trains à grande vitesse série CR 400 (Fuxing trains, « Renaissance », ndlr.).

 

Des trains de 16 voitures encadrées de deux motrices-pilotes conformes à la nouvelle norme chinoise, et qui seront livrées d’ici la mi-2020.

 

Ces trains à motorisation répartie sont aptes à la vitesse maximale de 400 km/h, mais sont homologués à 350 km/h en vitesse commerciale maximale, ce qui en fait les trains les plus rapides du monde. Les premières rames, livrées en 2018, roulent sur Pékin-Shanghai, l’artère majeure du réseau chinois.

 

Bombardier Sifang Ldt (BSL) est la seule entité industrielle sino-étrangère (entreprise à 50/50%) à obtenir un contrat dans le cadre des nouvelles normes chinoises. Auparavant en 2018, BSL avait déjà décroché deux contrats pour la livraison de 288 voitures de même type mais aux anciennes normes.

 

Les sept co-entreprises et les six entreprises « purement » Bombardier installées en Chine emploient plus de 8000 personnes. Elles ont déjà construit et livré plus de 4500 voitures voyageurs, 580 locomotives électriques et 2500 caisses de matériels divers de transport urbain (métros, tramways, monorails, navettes automatiques).

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload