Dernières actualités …

Un plan ferroviaire irlandais pour 2024

 

De 2020 à 2024, un milliard d’euros seront investis dans la modernisation et dans le développement du système de transport ferroviaire en Irlande dans le cadre de l’IMMAC (Infrastructure Manager Multi-Annual Contract).

 

« Il représente un accroissement de 40% en comparaison des investissements réalisés durant les années 2014 à 2018 », a expliqué Shane Ross, ministre irlandais des Transports en présentant le plan le 20 décembre 2019, plan qui vise aussi bien voies et ouvrages d’arts que systèmes de signalisation et centres de maintenance.

 

Un effort qui sera couronné en 2024 par la mise en place du « National Train Control Center », une véritable Commande Centralisée du réseau, doublée d’un outil de contrôle des performances dirigé par le CRR, le régulateur ferroviaire national.

 

C’est un tournant majeur dans un pays dont le réseau ferré est resté jusqu’à aujourd’hui le parent pauvre des infrastructures de transports.

 

Un réseau ferré qui d’ailleurs s’était considérablement rétracté durant les années 1960-1970, pour finalement aboutir aujourd’hui à une sorte de « système noyau » qui ne comporte plus que 2400 km de lignes (dont seuls 2,5% sont électrifiés*) et qui desservent 144 gares.

 

 

* La ligne nord-sud de RER de Dublin dite DART et qui traverse l’agglomération de la capitale est électrifiée en 25 kV. La ligne Est-Ouest est en traction diesel. Ces deux seules lignes totalisent 80% des voyageurs du réseau.

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale