Dernières actualités …

Le premier vrai tram-train d’Île-de-France à Montfermeil

 

Le 14 décembre 2019, le prolongement du tram-train T 4 vers Montfermeil a été officiellement inauguré par Michel Cadot, préfet de région, Valérie Pécresse, présidente de la région, Stéphane Troussel, président du conseil départemental de Seine-Saint-Denis, Jean-Pierre Farandou, président de la SNCF et Alain Krakovitch, directeur général Transilien SNCF.

 

Plus qu’un simple prolongement, cet évènement marque la création du premier « vrai » tram-train en Île-de-France. En effet, en attendant l’arrivée des futures lignes T 12 (Massy-Évry) et T 13 Saint-Germain-Saint-Cyr), c’est la première ligne de tram-train de la région qui utilise à la fois des infrastructures ferroviaires et la voirie urbaine.

 

Le prolongement se détache à Gargan de l’ancienne voie ferrée Aulnay-Bondy, transformée en 2006 en ligne de tram-train. Un prolongement de 10 km en site propre en grande partie engazonné et installé sur chaussée urbaine avec huit stations jusqu’au terminus provisoire « Arboretum » de Montfermeil, en attendant la création de la station-terminus « Hôpital de Montfermeil » au printemps 2020.

 

À plus long terme le tracé terminal de la ligne sera établi en boucle depuis « Hôpital de Montfermeil », avec un parcours ponctué de deux stations supplémentaires et qui rejoindra la ligne existante au nord d’ « Arboretum ».

 

 

Le T 4, déjà en correspondance avec le Transilien SNCF à Bondy et le RER B à Aulnay, le sera aussi avec la ligne T 15 du « Grand Paris Express » à Bondy, et avec le futur T-Zen 3 à Gargan.

 

Le prolongement du T 4 sera desservi selon un cadencement aux dix minutes par les 15 nouvelles rames Citadis Dualis Alstom bicourant (0,75 kV et 25 kV) qui peuvent rouler à 50 km/h sur voirie et à 100 km/h sur voie ferrée classique.

 

Le trafic attendu est de 37 000 voyageurs/jour, avec un temps de trajet de 25 à 30 minutes entre Montfermeil et Bondy. Un service qui va se superposer avec celui existant entre Aulnay et Bondy, ce dernier restant toujours assuré par les 15 rames Avanto de Siemens livrées en 2006.

 

Le projet totalise un investissement de 279 M€ pour les infrastructures (37% État, 49% Région, 14% SNCF Réseau) et 300 M€ pour les 15 rames (100% Île-de-France Mobilités).

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale