TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale

Dernières actualités …

Stadler : premiers trains à hydrogène en Californie

Le Comté californien de San Bernardino est la première Autorité de transport des États-Unis à se lancer dans l’aventure du train à hydrogène.

 

Le 14 novembre 2019 le SBCTA a commandé à Stadler des rames Flirt H2 pour sa ligne dite « Redland Passenger Rail Projet », un itinéraire suburbain d’une longueur de 14,5 km en correspondance avec le réseau ferré de banlieue Metrolink à San Bernardino, un seul exemplaire qui devrait être suivi de quatre autres.

 

La ligne sera installée sur d’anciennes emprises fret du réseau du « Santa Fe Rairoad ». Dès sa mise en service en 2021 la nouvelle ligne disposera de trois première rames Flirt diesel-électriques classiques qui, deux ans plus tard, seront suivie de la première rame Flirt H2, puis des suivantes jusqu’en 2024.

 

Pour Stadler ce sont également les premiers pas dans la traction hydrogène. Ces rames Flirt H2 sont de classiques rames doubles de la gamme Flirt, d’une capacité de 108 places assises et pouvant rouler à la vitesse maximale de 79 mph (127 km/h).

 

Cette version « à l’américaine » fonctionne - faute d’électrification - avec les seules piles à combustible à recharger comme les I-Lint du concurrent Alstom dans le nord de l’Allemagne.

 

Alors qu’en Europe - et notamment en France - on pense aussi à des versions en quelque sorte hybrides qui  associeraient la prise électrique par caténaires plus les piles à combustible alimentées par des réservoirs d’hydrogène.

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload