TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale

Dernières actualités …

Lyon lance deux navettes autonomes sur une ligne régulière

 

Deux navettes autonomes et électriques relient les stations de tramway Décines Grand Large et Parc Olympique Lyonnais. Les véhicules circulent aux côtés des voitures. Durant l’expérimentation, leur accès est gratuit.

 

C’est un nouveau pas dans l’innovation que vient de franchir le Sytral à Lyon. L’autorité organisatrice de la mobilité a mis en service le 15 novembre 2019 deux navettes autonomes et électriques.

 

Celles-ci, pleinement intégrées au réseau des Transports en commun lyonnais (TCL), relient deux stations de la ligne T3 du tramway. Ces véhicules sans conducteur évoluent sur la nouvelle ligne N1 organisée entre les stations Décines Grand Large et Parc Olympique Lyonnais.

 

Soit un itinéraire de 1,4 km parcouru à une vitesse moyenne de 18 km/h. Hors jour de match et événements, ce service fonctionne toutes les 15 min en heure de pointe. Les véhicules disposent de 10 places assises et d’une autonomie de 7 à 9h.

 

 

Deux ans d’expérimentation

 

Les deux véhicules évoluent au milieu de la circulation et doivent franchir quatre carrefours. Un agent est présent à leur bord pour informer les voyageurs et prendre les commandes en cas de besoin.

 

Techniquement, des systèmes de guidage permettent aux véhicules d’évoluer comme sur un rail virtuel déterminé sur une base cartographique et un scan du terrain. Les navettes « dialoguent » avec les feux tricolores installés aux carrefours qui leur donnent la priorité.

 

Ce service est opéré par Keolis Lyon, délégataire du réseau des TCL, en partenariat avec Navya. Il s’inscrit dans le cadre d’une expérimentation qui durera deux ans. Pendant cette durée, ces navettes seront accessibles gratuitement du lundi au samedi, de 8h30 à 19h30.

 

 

485 000€ d’investissement

 

Ce projet a été développé dans le cadre du programme H2020 AVENUE (Autonomus Vehicules to Envolve to New Urban Experience) soutenu par la Commission de l’Union européenne. Ce programme réunit 16 partenaires dans 7 pays européens. Il a pour objectif de préparer l’intégration technique, législative et économique des véhicules autonomes dans l’espace urbain et périurbain.

 

A Lyon, ces deux navettes représentent un coût d’investissement de 487 000€. En matière de véhicule autonome, la métropole n’est pas à son coup d’essai. Depuis 2016, les TCL opèrent une navette de ce type dans le quartier de Confluence. Celle-ci transporte actuellement 43 000 voyageurs par jour.

 

La Société Berthelet exploite également une navette autonome dans la ZAC des Gaulnes depuis 2019.

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload