TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale

Dernières actualités …

L’Europe au secours du rail albanais

 

L’Europe veut sauver le « soldat rail » d’Albanie. Où ce qu’il en reste. En janvier 2019, les Chemins de fer d’Albanie (HSH) bénéficieront d’un « panier » d’aides et de crédits européens totalisant 92 M€, dont 41% proviennent du Fonds d’Investissement des Balkans et 40 % de la BERD, le solde étant apporté par le Gouvernement albanais.

 

Une aide d’urgence destinée à la remise à niveau de 34 km de la ligne principale du réseau Tirana- Dürres, qui ne reste aujourd’hui parcourue que par trois trains allers-retours journaliers, et dont les équipements de signalisation et de sécurité ont été vandalisés ou volés alors qu’une grande partie des matériels roulants se trouvent hors d’état de fonctionner.

 

Outre la remise en état des installations, les travaux visent aussi à faire circuler les trains à la vitesse maximale de 100 km/h au lieu de 60 km/h  aujourd’hui. Cette aide devrait permettre également la reconstruction de la gare de Tirana dans le cadre d’une opération urbaine.

 

Deux autres lignes sont visées. L’axe nord qui relie Dürres à Shkoder et à la frontière du Monténégro, et qui devrait être « revitalisée », plus l’antenne sud Dürres-Fier  branchée sur la ligne de Tirana.

 

Le réseau albanais a été créé sous la dictature d’Enver Hodja avec l’inauguration de la première ligne Dürres-Tirana en 1947. Quarante ans plus tard, en 1987, il totalisait 700 km de lignes dont seuls 280 km sont sporadiquement en service aujourd’hui.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload