TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale

Dernières actualités …

Lyon va poursuivre son expérience piétonne

 

Après trois premiers samedis de piétonisation de la presqu’île, la Métropole de Lyon poursuit cette expérimentation, avec cette fois deux jours de semaine consécutifs, les mercredi 20 et jeudi 21 novembre prochains. La Métropole a communiqué quelques éléments de la première série de tests.

 

C’est seulement après trois journées d’expérimentation les samedis, depuis la rentrée de septembre, que la Métropole lance une nouvelle vague avec deux jours de semaine consécutifs.

 

Une décision prise en accord avec le comité de suivi qui réunit associations de quartier, de commerçants et chambres consulaires. Le dispositif va donc monter en puissance à une époque sensible, en amont de la Fête des Lumières et précédant celles de Noël. Il va rester inchangé en ce qui concerne son périmètre : la presqu’île nord de la Ville de Lyon.

 

Ici, seulement trois voies seront utilisables par les véhicules particuliers mais qui devront respecter la priorité des piétons. Seront également acceptés les cycles, véhicules de secours, services publics, transports en commun, riverains domiciliés…

 

A l’issu des trois samedis d’expérimentation, les études et les enquêtes menées par la Métropole, montrent qu’autour du périmètre sans voiture, la diminution du trafic s’est située à 1% par rapport aux données habituelles des dates correspondantes. C’est-à-dire qu’il n’y a pas eu de phénomène d’engorgement.

 

A l’intérieur du périmètre, du fait de l’interdiction, la baisse du trafic des voitures s’est élevée à 75%. Une baisse qui a correspondu à une hausse moyenne du trafic des piétons de 19%. Quant aux vélos, il a été enregistré une baisse de l’ordre de 8%, bien que les chiffres du système Vélo’v soit en légère progression.

 

Ces chiffres ont fait réagir les commerçants de façon différenciée : un tiers d’entre eux s’est déclaré plutôt favorable à la piétonisation, un tiers y est plutôt défavorable et le dernier tiers ne s’est pas encore prononcé.

 

L’impact négatif a été particulièrement ressenti par les commerces « haut de gamme ». En revanche, si les retours ont été majoritairement positifs du côté de la clientèle, il restera aussi à définir l’impact de cette mesure sur la qualité de l’air et le niveau de bruit.

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload