TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale

Dernières actualités …

Chambéry : Première sortie pour Jean-Pierre Farandou

 

C’est l’inauguration du Pôle d’Echanges Multimodal de Chambéry qui a fourni l’occasion au nouveau président du directoire de SNCF et PDG de SNCF Mobilités, Jean-Pierre Farandou, d’effectuer sa première sortie, le 8 novembre 2019.

 

Un baptême du feu également, avec pour principaux artificiers les syndicats et la CGT en première ligne, pour une entreprise en pleine ébullition sociale, mais aussi un réquisitoire, bien plus policé toutefois de la part des élus savoyards.

 

Avec ce nouvel outil, Chambéry se voit bien s’installer au cœur du dispositif de la mobilité européenne (Lyon-Genève-Turin), alors que 17% de la galerie du tunnel transfrontalier du Lyon-Turin sont achevés.

 

Et Chambéry est aussi au cœur de la mobilité régionale, le tout sur fond d’écologie et de transition énergétique, des vertus historiques pour lesquelles la Savoie veut se montrer digne. Sur ce dernier aspect, plusieurs points ont d’ailleurs été revendiqués par Hervé Gaymard, président du conseil départemental de Savoie.

 

En particulier, l’organisation d’un RER savoyard entre Chambéry Aix-les-Bains et Annecy, « pour lequel la Région est prêt à participer », selon Laurent Wauquiez, président d’Auvergne-Rhône-Alpes. « Il convient aussi d’accélérer les liaisons vers Lyon, car 1 h 20, ce n’est pas satisfaisant », a ajouté Hervé Gaymard.

 

 

Enfin, le Département a relancé la question de la suppression des trains de nuit : « il faut envisager leur relance pour une clientèle dont la vitesse n’est pas fondamentale ». Car la première ressource de la Savoie est le tourisme, et « le retour des trains de nuits sur la vallée de la Tarentaise permettrait de contribuer à régler la question des chassés croisés des samedis », commente le député savoyard Michel Bouvard.

 

« Laissez-moi arriver, j’ai bien compris les attentes des savoyards, je les étudierai et leur répondrait » a déclaré Jean-Pierre Farandou, alors que se dessine en Europe un phénomène remettant justement à l’ordre du jour ces fameux trains de nuit.

 

Dans l’immédiat, et dans la perspective proche de l’ouverture de la saison d’hiver et du Brexit, pour faciliter l’arrivée de la clientèle britannique, la première étrangère, deux points de passage des frontières seront aménagés dans la vallée de la Tarentaise, a annoncé le préfet Louis Laugier. 

 

Enfin, dans le cadre de l’ouverture à la concurrence, Laurent Wauquiez s’est montré vigilant à la volonté d’introduire dans le plan de transport des TGV italiens. « Nous ne devons pas bouleverser les sillons de nos trains du quotidien », a-t-il insisté.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload