Dernières actualités …

Questions sur une coupure de ligne

 

Les violentes intempéries qui se sont abattues sur le Languedoc durant la semaine du 21 au 26 octobre 2019 ont frappé de plein fouet l’axe ferroviaire Montpellier-Narbonne-Perpignan, dont les deux voies ont été emportées à hauteur de  Villeneuve-les Béziers.

 

Une coupure dont les conséquences techniques obligeraient, selon la SNCF, jusqu’au 4 novembre 2019 l’interruption totale des trafics TGV et TET* comme celle des TER Montpellier-Narbonne-Toulouse/Perpignan, qui transitent par cette partie interrompue de la ligne.

 

Une décision qui équivaut à supprimer toute relation entre Toulouse, Montpellier et Marseille, comme entre Perpignan et Marseille et entre Paris, Perpignan et Barcelone.

 

Une série de questions se posent. Si aucun itinéraire de détournement n’existe entre Montpellier, Sète et Narbonne, on s’interroge toutefois sur la non-volonté de la SNCF de maintenir au moins quelques relations Paris-Perpignan.

 

En utilisant soit la LGV Sud-Europe Atlantique avec des Paris-Toulouse via Bordeaux avec des correspondances, soit des trains directs empruntant l’axe POLT (Paris-Orléans-Limoges-Toulouse). Dans les deux cas afin de pouvoir rallier Perpignan depuis Toulouse via Carcassonne et Narbonne.

 

* Ceux de la Transversale « Grand Sud » Bordeaux-Toulouse-Marseille.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale