TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale

Dernières actualités …

Le BHNS Trévoux-Lyon en concertation

 

La Région Auvergne-Rhône-Alpes a opté pour un projet de BHNS sur l’ex-ligne ferroviaire Trévoux-Lyon. La collectivité vient de lancer début octobre, une concertation publique qui se déroulera jusqu’au 15 novembre.

 

Le bassin de vie concerné du Val de Saône représente plus de 150 000 habitants et environ 44 000 emplois. Trois questions sont posées pour déterminer les priorités des habitants : quel est votre avis sur l’intérêt et les impacts de ce projet ?; Compte tenu des objectifs du projet (moins d’une heure entre Trévoux et Lyon-Part-Dieu) et de vos habitudes de déplacements, quelles stations doivent être desservies en priorité ? ; Quels services vous inciteraient à privilégier le BHNS pour effectuer vos déplacements ?

 

Pour répondre à ces questions, les citoyens et les sociétés peuvent s’adresser dans les mairies des communes traversées par la future ligne, dans les locaux des collectivités partenaires du projet, c’est-à-dire l’Hôtel de Région de Lyon, la Communauté de Communes Dombes Saône Vallée, à Trévoux, l’Hôtel de la Métropole de Lyon et l’Hôtel du Département de l’Ain, à Bourg-en-Bresse.

 

Au plan numérique, ils pourront s’exprimer sur deux sites, celui de la Région, et sur un site dédié. Enfin, trois réunions publiques sont organisées, pour s’informer et dialoguer avec les élus et l’équipe en charge du projet, à Trévoux le 15 octobre, à Sathonay-Camp le 21, et à Neuville-sur-Saône le 5 novembre.

 

Ce projet de BHNS consiste à développer un nouveau service de transport par autocar en rive gauche de la Saône entre Trévoux, dans l’Ain, et la Part Dieu, en direct, avec un temps de parcours fiable de moins d’une heure et une fréquence au quart d’heure en période de pointe.

 

Entre Trévoux et Sathonay Camp, cette future ligne empruntera l’ancienne voie ferrée qui sera transformée en plateforme dédiée aux bus.

 

Sur les 10 kilomètres de ligne restants pour rejoindre le cœur de la Métropole, il est envisagé que le bus emprunte au mieux les voies réservées aux transports en commun existantes.

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload