TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale

Dernières actualités …

L’Occitanie lance un Plan d’urgence pour les petites lignes TER

En Occitanie-Pyrénées-Méditerranée, les petites lignes représentent un double enjeu structurel et politique, puisqu’elles totalisent ici pas moins de 52% de la longueur du réseau.

 

« On ne peut absolument pas amputer le réseau de ces lignes de maillage territorial et renvoyer les trafics sur des routes de plus en plus saturées aux abords des agglomérations », rappelait Jean-Luc Gibelin, vice-président de la région en charge des Transports, lors d’un colloque en février. Mais « sans travaux d’ici 2021, près de 40% de ce kilométrage serait affecté par des ralentissements voire des fermetures », ajoutait-il.

 

Un contexte qui explique le lancement par Carole Delga, présidente de la région, d’un Plan d’urgence pour la sauvegarde du réseau ferroviaire. Approuvé par la Commission permanente du conseil régional le 20 juillet 2019, ce Plan est officiellement destiné à pallier la « réduction drastique à 8,5 % de la participation de l’État et de SNCF Réseau aux travaux d’entretien des lignes de desserte fine ».

 

Ce qui revient à laisser 91,5% de ces montants à la charge des Régions, et ici à investir d’urgence 66 M€ pour « douze lignes ou sections de lignes, 18 000 usagers quotidiens et 25% des voyageurs des lignes TER », indique-t-on.

 

Soit 21 M€ pour les sections (Toulouse) Empalot-Auch, (Toulouse) Foix-Latour-de-Carol, Tessonnières-Rodez, Tessonnières-Capdenac et Capdenac-Figeac-Turenne (Brive).

 

S’ajoutent 7,8 M€ au profit des ouvrages d’art de la ligne du « Train Jaune »*, plus 3,3 M€ pour la « ligne des Cévennes » (Clermont-Ferrand-Nîmes) dont la restructuration est engagée dans le cadre du CPER 2015-2020, et 18 M€ pour la « ligne des Causses » (Béziers-Neussargues).

 

Enfin, 10 M€ sont atttribués aux travaux de voie sur la ligne transversale qui relie ces deux axes entre La Bastide, Mende et Le Monastier, et 5 M€ à l’antenne côtière (Nîmes) Saint-Césaire-Le Grau-du-Roi.

 

 

* Ligne de montagne à voie métrique (62 km et 22 gares) électrifiée par troisième rail qui relie Villefranche-de-Vernet à Font-Romeu et à Latour-de-Carol.

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload