TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale

Dernières actualités …

Bruxelles : automne perturbé pour la Jonction Nord-Midi

 

La  ligne de la « Jonction » ferroviaire Nord-Midi qui traverse Bruxelles du Nord au Sud, en souterrain et en viaduc, est  la voie ferrée la plus circulée de Belgique avec près de 1200 trains en moyenne quotidiennes sur quatre voies. Qui dit utilisation intensive, dit aussi usure intensive et travaux d’urgence.

 

En raison du trafic, la maintenance est un véritable casse-tête pour Infrabel, équivalent belge de SNCF Réseau. Le gestionnaire d’infrastructures ferroviaire, qui doit remplacer une grande quantité d’appareils de voies complexes situés aux abords de la gare de Bruxelles-Midi, est ainsi obligé de restreindre les circulations sur la Jonction de mi-octobre à mi-novembre 2019, et de fermer totalement la ligne durant les week-ends des 1er et 11 novembre.

 

Côté restrictions de circulations, les trains des « navetteurs » (banlieusards) des heures de pointes - les « trains P » -  seront les plus affectés, puisque pas moins de 58 circulations allers-retours journalières devraient être supprimées. Elles concernent quotidiennement près de 70 000 voyageurs, soit le quart du trafic des heures de pointes du matin et du soir.

 

Côté travaux, il s’agit de rénover d’urgence et de fiabiliser les équipements de voies et les installations de signalisation d’une ligne qui est désormais âgée de cinquante-cinq ans. L’occasion d’y installer l’ERTMS afin d’accroître les capacités en toute sécurité compte-tenu de l’exceptionnelle densité du trafic…

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload