Dernières actualités …

Trenitalia va croiser le fer avec la SNCF sur Lyon-Paris

 

En date du 4 juin 2019, l’Arafer (autorité de régulation des transports ferroviaires français) a publié sur son site l’avis d’intention de Thello, société du groupe ferroviaire Trenitalia, d’ouvrir une liaison ferroviaire à grande vitesse, entre Paris et Milan, desservant Lyon Part-Dieu et d’autres gares d’Auvergne-RhôneAlpes.

 

Thello est présent en France et y exploite déjà plusieurs relations entre France et Italie, notamment entre Paris et Venise ou entre Marseille à Milan. Elles profitent de l’ouverture à la concurrence déjà effective depuis quelques années sur les liaisons empruntant les lignes à voies ferrées classiques.

 

Cette fois, il s’agit de prendre les devants sur l’ouverture à la concurrence du trafic ferroviaire à grande vitesse. La société italienne a immédiatement mis dans son collimateur, la ligne historique de la grande vitesse ferroviaire française entre Paris et Lyon, l’une des plus lourdes de l’Hexagone en matière de voyageurs/kilomètres.

 

A plus long terme, on peut aussi penser que Trenitalia pose ainsi des jalons dans la perspective de la réalisation du tunnel Lyon-Turin. Pour l’instant, son projet prévoit deux services aller et retour quotidiens, sept jours sur sept, avec des départs de Paris à 7h 00 et 15h 00, et des départs de Milan à 7h 10 et 15h 10.

 

Les meilleurs temps de parcours de bout en bout (888 kilomètres) sont approximativement de six heures, dont deux heures de Lyon à Paris. La société italienne a adressé cette demande auprès de SNCF Réseau.

 

Les dessertes entre Paris, Lyon, Turin et Milan devraient débuter à partir de juin 2020, soit dans moins d’un an. Elles seront assurées par des trains Zefiro V300 qui offrent 457 places (300 places Standard, 69 places Business, 10 places Executive et 2 places pour les personnes à mobilité réduite).  

 

Selon l’avis d’intention publié par l’Arafer, « au moins pour la première année, la clientèle italienne est  principalement visée par ce service qui vient enrichir l’offre de service de transport  de l’opérateur historique ».

Trenitalia compte bien cependant obtenir un chiffre d’affaires entre Paris et Lyon représentant 20% de son chiffre d’affaires total, sans qu’aucune précision commerciale n’ait été communiquée.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale