Dernières actualités …

CRRC achève les premières rames du Leo Express

 

L’opérateur ferroviaire et autocariste tchèque Leo Express avait commandé à la fin de 2018 un total de 30 rames automotrices au géant chinois CRRC pour un montant de 5 milliards de couronnes (197 M€).

 

Ces rames, à la fois bi-courants et hybrides (3 kV continu + 25 kV alternatif + motorisation diesel) « sont destinées au marché d’Europe centrale aussi bien tchèque qu’international des pays voisins (Hongrie, Pologne et Slovaquie) », explique Peter Koehler, DG de Leo Express.

 

Mais elles seront dans un premier temps exploitées hors de l’Allemagne et de l’Autriche, réseaux pour lesquels une version qui intégrerait la tension 15 kV alternatif est prévue en option.

 

Les trois premières rames en cours de montage chez CRRC arriveront va la voie maritime puis routière, et les autres seront montées sur place.

 

Si la République tchèque sera le premier pays de l’Union européenne à voir circuler des matériels ferroviaires chinois, le contrat prévoit qu’au moins 20% des composants des rames soient d’origine locale.

 

Et les aménagements intérieurs, qui incluent des emplacements pour vélos, un équipement cuisine et des espaces pour enfants, ont été étudiés en coopération entre l’opérateur et le constructeur.

 

La première rame devrait être présenté au salon Trako de Gdansk fin septembre 2019, avant d’effectuer des essais sur le circuit de Velim. Parallèlement, Leo Express a commencé la modernisation de ses 15 rames Alstom Lint destinées aux relations régionales tchèques.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale