Dernières actualités …

Manne européenne pour moderniser le corridor E 59

 

L’un des deux itinéraires du corridor paneuropéen E 59 (Baltique-Adriatique), situé au nord-ouest de la Pologne, va bénéficier d’un crédit européen exceptionnel de la BERD à hauteur de 400 M€ afin d’achever sa modernisation, une somme qui représente plus de la moitié de l’investissement nécessaire.

 

Dans le même ensemble s’ajoute un prêt de 300 M€ destiné au bouclage de l’autoroute A 1 qui joue, côté routier, ce même rôle de corridor Baltique-Adriatique.

 

L’attribution de cette manne européenne est liée à l’importance du corridor et à celle de cet « itinéraire bis » qui relie le port de Szczecin à Poznan (211 km) puis à Wroclaw. Un itinéraire mixte qui est essentiellement dédié aux voyageurs, alors que celui de la « Magistrale de l’Oder » (Szczecin-Wroclaw-frontière tchèque) est dédié au fret.

 

La section Szczecin-Poznan, double voie électrifiée, supporte en moyenne  un trafic de 70 trains/jour, dont 20 à 25 trains de fret. D’ici 2023, outre le renouvellement des voies, la modernisation de 21 gares et de 45 quais, ainsi qu’avec la création de voies d’attente pour que les trains express puissent dépasser les trains de fret et les trains régionaux, elle sera équipée de l’ERTMS 2 afin de porter la vitesse maximale à 160 km/h et plus* pour les trains de voyageurs, et à 120 km/h pour les trains de fret.

 

*L’ERTMS 2 permet aux rames à grande vitesse - ici, les  « Pendolino » Alstom - de rouler à 180 km/h sur les sections limitées à 160 km/h.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale