Dernières actualités …

La FNTV s’ouvre aux nouvelles mobilités

29/05/2019

 

Porter une voix auprès du gouvernement et des collectivités qui ne se limite plus à celle du monde du bus et de l’autocar. C’est ce que propose Jean-Sébastien Barrault, le président de la Fédération nationale des transports de voyageurs (FNTV), en annonçant le 28 mai 2019 la création de FNTV Nouvelles Mobilités réunissant pour commencer, des plateformes de covoiturage Blablacar, Klaxit, et Ecov, ainsi que des entreprises opérant les cars longue distance FlixBus, Eurolines, Ouibus (prochainement BlaBlaBus) et des services de transport par véhicule de moins de 10 places.

 « Nous ne raisonnons plus par modes de déplacement. Nous avons vocation à accueillir tous les acteurs qui présentent une offre de mobilité pertinente sur les mêmes territoires et face aux mêmes autorités organisatrices que nous. Eux et nous, nous sommes trouvés. Nous avons besoin d’apprendre à nous connaître et de travailler ensemble », explique Jean-Sébastien Barrault.

 

Petit Poucet, en quelque sorte, de la mobilité à côté du ferroviaire et de l’automobile (même s’il compte des entreprises de taille comme Keolis, Transdev), le monde du bus et de l’autocar propose ainsi au « nouveau monde », essentiellement du numérique, de s’associer à lui. Avec pour premiers intéressés, le covoiturage, pour la desserte des zones peu denses et du périurbain.

 

Julien Honnart, pdg de Klaxit : « A travers la FNTV nous

allons apprendre à mieux accéder aux collectivités ».

 

 

Klaxit, par exemple, application de covoiturage de courte distance, fonctionne déjà en Ile de France, à Toulouse, à Tulle, Lannion, dans les Alpes-Maritimes, à Clermont-Ferrand.

 

Julien Honnart, son PDG, compte entre autres sur le savoir-faire des membres de la FNTV avec les collectivités pour accélérer. « Toutes les grandes villes, beaucoup de territoires veulent déployer une solution de covoiturage. Mais très peu ont encore passé contrat avec des acteurs comme nous ». Du côté de la FNTV, il y a longtemps que l’on sait « contractualiser » avec les collectivités.

 

Autre dossier parmi d’autres, l’ouverture de voies dédiées au covoiturage (et aux cars) à l’entrée des agglomérations. Affaire de volontés politiques locales que la FNTV sait travailler.

 

Du côté de la FNTV, ses adhérents ne peuvent, eux-aussi, que bénéficier de la fréquentation de tous les acteurs des nouvelles mobilités pour proposer les meilleures solutions possibles à leurs clients.

 

« La FNTV élargit son champ d'activité et combine ainsi l'expérience des transporteurs et l'innovation des nouvelles mobilités », estime Jean-Sébastien Barrault.

 

 

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale