Dernières actualités …

Vers une amorce d’embellie pour le RER D ?

 

Le 24 mai 2019, Île-de-France Mobilités et la SNCF ont salué dans un communiqué commun une « ponctualité en hausse après la refonte de l’offre de la ligne » du RER D.

 

En effet, le taux de ponctualité de l’ensemble de la ligne est passé de 83,3 à 87,7% entre décembre 2018 et avril 2019. En même temps, la branche de Malesherbes, auparavant débranchée, a augmenté son taux de ponctualité  à 92,6% ! Ce qui aurait permis de réduire de 20% le nombre de trains supprimés.

 

Cette opération d’urgence visait à « dénouer » la complexité du nœud ferroviaire de Corbeil et « à créer deux systèmes étanches sur une même ligne (afin) de réduire d’un quart (de 99 à 75 km) la longueur des missions sur la branche Corbeil ».

 

Dans cette conception, « les trois branches sud de la ligne (Malesherbes, Corbeil-Melun et Cordeil-Évry-Juvisy) sont mises en correspondance via les gares de Juvisy, Viry-Châtillon et/ou Corbeil-Essonnes ». Avec un taux de « réussite » des correspondances de 85%, ce qui nécessite certains ajustements.

 

Au-delà du remodelage dont l’urgence de mise en œuvre reflète la mauvaise architecture d’origine de la ligne, c’est une série d’investissements lourds qui sera réalisée.

 

Elle comportera, tour à tour, l’arrivée massive des rames Regio 2 N et RER-NG de 2021 à 2026, l’interconnexion avec la ligne 15 du Métro Grand Paris Express, et l’installation du système de contrôle-commande NExTEO, pour que la ligne D puisse reprendre du souffle.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale