Dernières actualités …

Records de trafic en 2018 sur les rails tchèques

Les trains tchèques ont aujourd’hui le vent en poupe, l’année 2018 s’est en effet terminée par un véritable record des trafics voyageurs avec 189,7 millions de voyageurs (+ 3,6%), et 10,3 milliards de voyageurs.km.

 Dans le cadre de l’ouverture des trafics à la concurrence, les nouveaux opérateurs, le Tchèque Leo Express et l’Autrichien Regiojet en tête, suivis d’Arriva, se sont taillés en 2018 plus de 5,5% du marché national en offrant pour leur part une progression exponentielle de leurs trafics (+ 37%).

 

Des résultats qui succèdent à plus de deux décennies d’effondrement marquées par la scission de la Tchécoslovaquie en 1993 et par l’explosion du parc et des trafics automobiles. Quant à l’époque le trafic atteignait encore 242 millions de voyageurs annuels…

 

Mais à la différence des pays voisins, qui ont supprimé de nombreuses petites lignes régionales, le gestionnaire d’infrastructures tchèque SZDC a globalement sauvegardé un réseau au tissu géographique exceptionnellement dense*.

 

Avec une part importante de lignes régionales et locales qui sont exploitées « légèrement », tant techniquement (signalisation simplifiée, autorails adaptés de type railbus) que du point de vue commercial (trains à agents seuls, polyvalence des tâches, des personnels distributeurs de billets en gares, etc.).

 

* Soit une densité de 12,2 km/100 km2, la seconde d’Europe après la Belgique. Densité près de deux fois et demi plus élevée qu’en France (5,2 km/100 km2).

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale