Dernières actualités …

Russie : bonnes perspectives pour la grande vitesse

« Le succès des trains à grande vitesse Sapsan (rames dérivées des ICE 3 et du Velaro Siemens) sur les axes Moscou-Saint-Pétersbourg et Moscou-Nizni-Novgorod tire les trafics voyageurs vers le haut », estime  Alexandre Mischarin, le vice-président des RZD, les Chemins de fer russes qui, le 13 avril 2019, répondait aux questions de notre confrère polonais Rynek Kolejowy.

 

Une situation qui, en dépit de la tendance générale médiocre de l’économie russe, offre de bonnes perspectives pour 2019 après une excellente année 2018*. L’optimisme de l’opérateur est lié aux premiers résultats d’un plan d’augmentation des vitesses maximales des trains de voyageurs. Un plan qui vise, d’ici 2025, à rouler à plus de 160 km/h (« semi high speed ») sur les grandes lignes au lieu de 120 à 160 km/h aujourd’hui. Ce qui aurait permis l’an dernier un accroissement de 4% des trafics.

 

Les relations grande vitesse (250 km/h) entre Moscou et Saint-Pétersbourg ont totalisé 5,8 millions de voyageurs en 2018. La moitié des trafics d’un axe sur lequel les trains de nuit occupent encore une part importante. Mais la ligne est extrêmement surchargée, des problèmes de capacité impliquant des arbitrages complexes avec les trains de fret.

 

Dès l’été prochain les RZD commanderont 13 rames Sapsan supplémentaires, portant ainsi le parc à 29 unités de dix voitures.

 

* Les RZD ont une part dominante (46% du marché fret national) et une place enviable dans le partage modal voyageurs (25%).

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale