Dernières actualités …

Vers une liaison Le Teil-Romans-sur-Isère

L'Ardèche restera-t-elle le seul département français à n'avoir aucune liaison de chemin de fer pour les voyageurs ? Comme cela figurait parmi les projets de l'exécutif régional, Martine Guibert, vice-présidente d'Auvergne-Rhône-Alpes en charge des Transports, a présenté son plan.

 

La réouverture de la voie ferrée de la rive droite du Rhône au service des voyageurs refait surface. Durant le précédent mandat, elle n'avait pas réussi à voir le jour mais aujourd’hui, la nouvelle mandature le confirme : un TER reliera bien le département à destination de Valence puis Romans-sur-Isère.

 

 

Martine Guibert s’est donc engagée à relever le défi en présentant son projet : rouvrir trois gares au trafic voyageurs, au Teil, au Pouzin et à Cruas, proposer une fréquence de trains adaptés aux besoins du territoire, le matin et le soir, et aménager des correspondances à Valence, pour ce qui est des TER, et à Valence TGV pour ce qui est des TGV, le tout en moins d'une heure, avec un terminus à Romans-sur-Isère.

 

Le dossier a donc été transmis à la direction Auvergne-Rhône-Alpes de SNCF Réseau. « A nous de trouver et de tracer des sillons conformes aux exigences du service voyageurs et combiner ce nouveau trafic avec celui de fret déjà existant sur la rive droite du Rhône », confirme son directeur Thomas Allary.

 

Restera aussi à chiffrer le coût de fonctionnement d'un tel service, et à trouver les financements nécessaires à sa réalisation dans des délais raisonnables. Fermée depuis 1973 au service des voyageurs, cette portion de ligne de la rive droite du Rhône pourrait ainsi connaître une nouvelle vie. Face à des élus plutôt impatients, le délai raisonnable a été cependant estimé à cinq ans.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale