TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale

Dernières actualités …

LEO Express cède à l’attraction de l’Est

L’opérateur indépendant tchèque LEO Express allie au fil des années un solide réseau d’autocars nationaux, internationaux et de liaisons villes-aéroports, avec un système ferroviaire de plus en plus maillé en République tchèque et en Slovaquie.

 

Il veut désormais envoyer ses rames automotrices électriques quintuples Flirt Stadler (et bientôt ses nouvelles rames chinoises CRRC, ndlr.) encore plus loin vers l’Est, via le réseau ferré polonais.

 

 

Après une première incursion de Prague vers Cracovie, mise en service en 2017-2018, LEO Express lance une nouvelle offre plus à l’est. Au changement d’horaire de décembre 2019 et selon un contrat de cinq années jusqu’en 2024, il créée un service totalisant quatre allers-retours journaliers de Prague vers Terespol*, via Olomouc, Ostrava, Katowice et Varsovie. Une offre en partie parallèle à celle de ses autocars internationaux. Selon un parcours de 900 kilomètres ponctué d’une douzaine d’arrêts et qui sera effectué en 9 h 30.

 

Une offre qui devrait rapidement être suivie du prolongement des trains LEO Express Prague-Cracovie jusqu’à Medyka, gare frontière entre la Pologne et l’Ukraine, mais aussi, et en concurrence avec l’offre nocturne « Nighjet » Vienne-Prague-Wroclaw-Berlin de l’opérateur historique autrichien ÖBB, une relation diurne Prague-Wroclaw via les deux versants des Sudètes.

 

* Gare jumelle de Brest-Litovsk côté Pologne à la frontière avec la Biélorussie.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload