TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale

Dernières actualités …

Orléans multiplie les tests de bus électriques

Orléans métropole et Keolis étudient les performances de six bus électriques standards et articulés. Prochaine étape : l’expérimentation d’un Ludospace Nissan 7 places et d’un minibus Bolloré de 22 places. Ces essais ont pour objectif de préparer le passage au 100% électrique du réseau urbain en 2024.

 

Orléans métropole et Keolis multiplient les expérimentations de bus électriques. Depuis mars 2019, le réseau TAO teste un bus articulé fourni par VDL. Celui-ci utilise une technologie de rechargement rapide par pantographe. Son autonomie est de 80 km, avec un temps de charge de 35 minutes.

 

A ce jour, les performances de six bus électriques standard et articulés sont passées à la loupe par Keolis. Ils sont mis à la disposition du transporteur par Heuliez, BYD, Yutong et VDL. Ces expérimentations visent à tester en condition réelle la consommation d’énergie, l’autonomie, le confort, la maintenance, la fiabilité du matériel et le système de rechargement.

 

Cap sur les minibus

 

Depuis le 19 mars 2019 et pendant dix jours, TAO teste un Ludospace Nissan de 7 places. Ce véhicule est affecté à la desserte des zones de transport à la demande dans l’Est du territoire. Du 25 avril au 6 mai 2019, les essais porteront sur un minibus Bolloré de 22 places. Celui-ci sera mis en exploitation sur la ligne 25.

 

Ces expérimentations s’inscrivent dans la perspective d’une conversion totale du parc du réseau TAO vers l’électrique en 2024. En effet, Orléans métropole est engagée dans une démarche de Smart City et vise un objectif de territoire neutre en carbone d’ici 2050.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload