Dernières actualités …

Istanbul : le rail passe le Bosphore avec la ligne Marmaray

Depuis le 13 mars 2019, les rives ferroviaires européenne et asiatique d’Istanbul sont réunies par le rail. Les trains passent sous le Bosphore grâce à l’achèvement de la seconde phase du tunnel de 14 km ouvert dès 2013 pour un trafic réduit avec un premier service de banlieue. Un ouvrage à niveaux superposés qui prévoit à terme un tube routier.

 

 

Désormais, outre des trains de grandes lignes internationaux euro-asiatiques, trains nationaux des TCDD (Chemins de fer turcs) et trains de fret, le tunnel devient le lien d’une ligne de type RER dite Marmaray.

 

Sur ses 76 kilomètres d’Est en Ouest, d’Halkali (Europe) à Gebze (Asie), elle réunit les services ferroviaires de banlieue des deux rives et  dessert  43 stations, dont 14  situées sur la rive européenne. Un trajet de 1 h 55 de bout en bout, qui permet de structurer l’agglomération stambouliote grâce à de nombreux points de correspondances organisés avec le métro, les tramways et les bus express.

 

Une ligne promise à des capacités exceptionnelles puisque, ERTMS et système de régulation SCADA Siemens à l’appui, elle serait dimensionnée pour absorber dans l’avenir un potentiel de 1,7 millions de voyageurs quotidiens avec des pointes horaires de 75 000 voyageurs.

 

Elle sera desservie par 34 rames automotrices électriques de composées de dix caisses et de 20 rames de cinq caisses de fabrication locale Tüvasas produites sous licence du Coréen Hyundai Rotem.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

17/11/2019

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale