Dernières actualités …

En Allemagne, Flixtrain va manquer de trains

C’est un « vertige du succès ». L’expansion accélérée de l’offre Flixtrain sur le marché ferroviaire allemand dément toutes les prévisions. Aussi et surtout, les a priori du marketing. Des réticences pourtant fondées depuis les échecs des premiers opérateurs de trains de grandes lignes comme le Français Interconnex* qui a « essuyé les plâtres » de la réforme ferroviaire de 1994.

 

En raison de l’importance du segment de marché régional et suburbain allemand, elle s’est trouvée centrée - avec succès - sur l’offre des trains régionaux.

 

 Désormais le marché s’élargit avec la demande croissante de déplacements grande distance. Face au coût de l’offre grandes lignes de la DB, le  développement des autocars interurbains relance la concurrence inter-villes.

 

En acquérant Locomore en 2017, l’autocariste Flixbus s’est engouffré dans le marché ferroviaire avec des relations Stuttgart-Hanovre-Berlin et Hambourg-Fribourg/Düsseldorf/Cologne) puis  Berlin-Cologne.

 

Quitte à se trouver en manque de matériels. Et à recourir aux loueurs comme Hector Rail, sans même prendre le temps de re-pelliculer ses locomotives. Aujourd’hui, le marché porteur de la LGV Berlin-Munich l’oblige à rechercher de (très rares) matériels à grande vitesse disponibles…

 

 

* De 2002 à 2014, cette filiale allemande de Transdev a été opératrice de trains de grandes lignes à l’est de l’Allemagne, de Leipzig et de Dresde jusqu’à la côte balte via Berlin.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale