Dernières actualités …

Concurrence TER Sud-PACA : les appétits d’Alpha Trains

Il se sera passé peu de temps après l’annonce, le 19 février 2019, du lancement d’une nouvelle phase du processus d’ouverture à la concurrence des TER par Renaud Muselier, président de la région Sud-PACA, pour que les candidats ne se déclarent plus ouvertement.

 

 Dès le surlendemain, Alpha Trains*, qui  avait répondu avec dix autres entreprises à l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) de la Région à l’automne 2018 a, par la voix de son directeur France Vincent Pouyet, salué « un projet ambitieux et pertinent [qui donne] toutes ses chances à une ouverture à al concurrence équitable et réussie ».

 

Il estime qu’avec l’équivalent de deux lots totalisant 30% de l’offre ouverte à la concurrence, « la région a choisi un projet d’ampleur (qui) présente un grand potentiel de développement (puisque) pour que la concurrence fonctionne c’est sur [ce type] de lignes qu’il faut commencer ».

 

Reste que les difficultés structurelles du réseau régional ne vont pas s’effacer  miraculeusement avec l’arrivée de la concurrence. Dans la mesure où elles sont en grande partie liées à des problèmes d’insuffisance de capacité des infrastructures qui touchent le nœud ferroviaire marseillais et la ligne structurante du réseau Marseille-Toulon-Nice.

 

 

* Alpha Trains,  spécialiste de la location de matériels roulants ferroviaire,  gère et entretient un parc de 435 automotrices et de 370 locomotives électriques et diésels réparti dans 15 pays.

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale