Dernières actualités …

Les trains de l’Île de Sakhaline passent à la voie large

Début février 2019, les Chemins de fer russes (RZD) ont commandé à Transmasholding-Metrovagonmash* une série de railbus série RA-3 en composition de deux à six caisses pour le réseau de l’île sibérienne de Sakhaline (72 500 km2 et 0,5 M habitants), au nord-ouest de l’océan Pacifique.

 

À ces railbus, dont les premiers seront livrés en mai, s’ajoutent 18 voitures à voyageurs pour les services longue distance. Originalité des commandes, l’écartement russe classique (1,524 m) qui a été choisi pour ces matériels, au lieu des 1,067 m du réseau de l’île, qui totalise 805 km de voies en partie construites quand le sud de l’île était japonais, de 1905 à 1945. Après l’annexion à l’ex-URSS, le réseau insulaire s’est développé en conservant cet écartement et les matériels ad-hoc, dont de nombreux railbus, à l’appui.

 

L’histoire ferroviaire tourne ici une page avec la reconversion à l’écartement russe, achevée avec la pose de voies à double écartement sur la ligne principale nord-sud, opération qui a nécessité la reconstruction de 56 ouvrages d’art. D’ici 2020, les sections mixtes ou à voie large totaliseront 625 km.

 

Conversion liée au projet de lien fixe sur le détroit de Tartarie qui remplacerait les ferries entre Vanino en Sibérie et Kholmsk, principal port de l’île.

 

 

* Principal groupe ferroviaire russe lié à Alstom via une joint-venture. Metovagonmash est une filiale spécialisée dans les rames de métro et les autorails.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale