Dernières actualités …

Le Lyon-Turin loin du bout du tunnel

Les média italiens rapportent que les deux leaders de l’exécutif national dirigé par une coalition populiste associant extrême-gauche et extrême-droite, se déchirent au sujet du Lyon-Turin.

 

A gauche, Luigi Di Maïo, du Mouvement 5 étoiles, jure que « le tunnel ne se fera jamais », alors qu’à droite, Matteo Salvini, de la Ligue du Nord, en a fait l’un de ses chevaux de bataille de campagne !

 

En visite sur le chantier de Saint-Martin-la Porte, en Savoie, vendredi dernier, Elisabeth Borne, ministre des Transports, a appellé l’Italie à « clarifier rapidement sa position  et à respecter ses engagements, afin que le calendrier soit aussi respecté ».

 

De l’autre côté des Alpes, les manifestations populaires se succèdent, autant pour ses partisans que pour ses détracteurs, dans le contexte des prochaines élections européennes. En particulier l’une d’entre elle (30 000 personnes à Turin le mois dernier) qui affirmait que le tunnel était un excellent outil pour relancer une économie transalpine qui cale.

 

Mais un rapport supplémentaire, et défavorable, d’un comité d’experts italiens, a été transmis aux autorités françaises, alors que les travaux de cet ouvrage de 57,5 kilomètres de long pour 8,8 Mds€, ont déjà débuté.

 

Une nouvelle rencontre bilatérale devrait donc être organisée. Mais aucune date n’est précisée et Elisabeth Borne insiste sur le fait que « le versement des aides européennes implique le respect du calendrier ». Un sujet de discorde supplémentaire entre les deux états, à l’heure ou Paris vient justement e rappeler son ambassadeur en Italie…

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

17/11/2019

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale