Dernières actualités …

Un avenant au CPER signé à Lyon

Décalé en raison d’une conjoncture politique tendue entre métropole et région, apparue depuis l’alternance régionale, un avenant vient d’être parafé par les présidents des deux exécutifs territoriaux et le préfet d’Auvergne-Rhône-Alpes. Il concerne une somme de 871 millions d’euros pour le Contrat de Plan Etat-Région2015/2020.

 

Un litige portant sur 50 M€ avait en partie plombé les discussions entre Métropole de Lyon et conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes. Mais aujourd’hui, c’est bien à une normalisation des relations entre les deux collectivités que l’on vient d’assister. 

 

« Auvergne-Rhône-Alpes a besoin d’une grande métropole européenne comme Lyon », a insisté Laurent Wauquiez, président d’Auvergne-Rhône-Alpes. « Nous allons en profiter pour renforcer la solidarité dans les territoires, dans le cadre de la transition écologique », a complété David Kimelfeld, président de la métropole et successeur de Gérard Collomb. Car ce sont bien les questions de mobilités qui sont au cœur des projets.

 

Du côté du transport ferroviaire, c’est celui du Lozanne-Lyon Saint-Paul, dans l’Ouest lyonnais, qui va être relancé, dans le cadre du plan de sauvegarde des petites lignes. La Région engagera 40 M€, avec en particulier, l’épineux problème du tunnel des Deux Amants en voie unique qui rend la liaison inapte à des cadencements. 

 

Du côté routier, au nord de l’agglomération, l’ex-voie ferrée Lyon-Trévoux, propriété de la SNCF, devrait céder la place à un système de BHNS sur 18 kilomètres, pour un bassin de vie qui totalise plus de 153 000 habitants et 44 000 emplois. 

 

Ce système de BHNS devrait aussi être retenu pour la liaison Meyzieu Pont-de-Chéruy, à l’emplacement du chemin de fer de l’Est lyonnais. 

 

Pour les modes doux, dans le cadre du projet européen Viarhona, pour le chaînon manquant dans la traversée de l’agglomération, c’est la Métropole qui financera les travaux sur le tronçon Confluence-Pierre Bénite, et la Région celui entre Pierre-Bénite et Givors. 

 

Enfin, dans le domaine des nouvelles énergies, Auvergne-Rhône-Alpes, en partenariat avec Michelin et Engie, financera l’installation de cinq stations d’hydrogène.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale