Dernières actualités …

Plan de Déplacements Urbains à Annecy

En l’attente du Plan des Déplacements Urbains (PDU) attendu pour la période 2020/2030, la Ville d’Annecy a initié, fin 2018, une nouvelle politique de stationnement. Elle vise à soulager l’hyper-centre de la pression des stationnements pendulaires au profit d’une offre de parking pour les visiteurs, pour les touristes et pour les riverains.

 

Selon les chiffres fournis par l’Insee et publiés en 2017, les déplacements domicile-travail sont effectués à Annecy pour 69% d’entre eux par la voiture, 11% par la marche à pied, 10% par les transports en commun, et 6% en deux-roues… 

 

 

Des données essentielles pour le PDU, complétées par celles d’une concertation publique qui vient de se terminer le 31 décembre. Préalablement, le Plan de Mobilité récemment initié doit permettre à la ville et au Grand Annecy d’augmenter les dessertes de transport en commun, d’accroitre les fréquences de bus, avec une meilleure desserte du réseau et la mise en place de parkings-relais. 

 

A ce jour, la ville compte environ 7 000 places de parking. Sur ce total, 3 300 sont couvertes et payantes, 800 autres sont extérieures et payantes, 2 300 gratuites, 450 sont dédiées aux deux roues motorisés… 

 

Le plan de stationnement qui vient d’être lancé traite surtout le point sensible de l’hyper-centre. Plusieurs mesures viennent donc d’être adoptées, dont l’extension du stationnement payant en surface. Parallèlement, plusieurs parkings en ouvrage verront le jour. Pour deux d’entre eux, Préfectureet France, les travaux devraient démarrer l’année prochaine avec une livraison en 2021. 

 

En correspondance avec le réseau de transport en commun, Sibra, trois nouveaux parkings relais (P+R) devraient aussi s’ajouter aux neuf existants aujourd’hui. Sibra lancera également un vaste programme de développement. 

 

De nouvelles voies dédiées aux bus seront créées par la ville, et l’offre sera significativement renforcée, avec la création de 2 ou 3 lignes à forte fréquence. Pour les vélos, en dehors du service de Vélo en Libre Circulation (300 unités), la municipalité étudie la possibilité de créer des box sécurisés dans les parkings en ouvrage, ils s’ajouteront aux 4 300 emplacements actuels. 

 

Enfin, le covoiturage et l’autopartage seront des pratiques encouragées. Tout ceci en attendant l’arrivée à la fin de cette année du Léman Express qui doit notamment faire de Pringy, une véritable deuxième gare ferroviaire annecienne. 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale