Dernières actualités …

Navya : remaniement au sommet

Réuni le 14 décembre 2018, le conseil de surveillance de la société Navya a décidé de démettre

de ses fonctions de président du directoire Christophe Sapet, et ce « à effet immédiat ». C’est Franck Maccary, actuel directeur financier, qui assurera, à titre transitoire, les fonctions de président du directoire.

 

 

Pour ce leader des véhicules autonomes, la route n’est pas simple. Pour de nombreux observateurs, en dehors de données économiques communiquées, il était clair que l’activité

de la société se trouvait disproportionnée par rapport à ses coûts. 

 

La société Navya emploie en effet 250 collaborateurs, à Paris et Lyon, ainsi qu’au Michigan (USA).

Le performance technologique qui a séduit les investisseurs (Navya a levé 37 M € sur le marché boursier) tarde à se traduire au niveau économique. Avec un chiffre d’affaires vraisemblablement en dessous des 20 M € cette année, c’est le fondateur de l’entreprise, en 2014, qui le paie cash. 

 

Mais Christophe Sapet n’est pas le seul à quitter le navire. Le conseil de surveillance, présidé par Charles Beigbeder, a également entériné le départ de plusieurs membres, dont les représentants de Valeo et de Keolis. Ces deux sociétés indiquent cependant que cette décision de ne plus participer au conseil de surveillance « ne remet nullement en cause les projets opérationnels ou techniques menés avec Navya et notamment, les partenariats mis en place ». 

 

Dans le même temps, Charles Beigbeder prend le contrôle du comité des nominations et des rémunérations. Un cabinet de recherche de dirigeants a été mandaté afin d’identifier un successeur à Christophe Sapet.

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale