Dernières actualités …

Nuages sur la ligne Morlaix-Roscoff

Une étude ne fait pas plus décision politique qu’une hirondelle ne fait le printemps. Mais il faut reconnaître que les conclusions de celle commandée par la région Bretagne, Morlaix Communauté et Haut-Léon Communauté sur le devenir de l’antenne Morlaix-Roscoff ne rassurent pas sur l’avenir de la ligne. 

 

 Le comité de pilotage de l’étude, réuni le 4 décembre, a pris « en compte la vétusté de l‘infrastructure, l’annonce par SNCF Réseau d’une interruption prévisible du trafic à compter de 2019 ». S’ajoutent les inondations récentes « qui ont conduit à une interruption totale du trafic dès juin 2018… »

 

Aussi, on ne s’étonne pas que l’étude constate le « caractère décroissant des flux pendulaires (domicile-travail/études), alors que les déplacements touristiques restent importants ».

 

Les cinq trajectoires explorées vont du remplacement de l’offre ferroviaire par des autocars jusqu’à la création d’un service ferroviaire cadencé. Dès janvier 2019 la région mettra donc en place une offre autocar avec des temps de parcours de 35 à 45 minutes.

 

Le rétablissement de l ‘offre ferroviaire vise le long terme. D’autant que SNCF Réseau avance un coût de réhabilitation de 43 à 35 M€. Coût élevé en raison de l’importance des ouvrages d’art à traiter puisque, constate la région,  « ramené au kilomètre, c’est le double de celui […] des autres ligne de maillage récemment rénovées (Guingamp-Paimpol et Quimper-Landerneau) ».

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale