Dernières actualités …

La RATP équipe ses agents de sûreté de caméras-piétons

La RATP va tester pendant un an l’usage de caméras-piétons dont l’objectif est de sécuriser les interventions des équipes de sûreté déployées dans les métros, RER, bus et tramway.

 

Jusqu’en décembre 2019, les équipes de sûreté de la RATP vont expérimenter les caméras-piétons. Ce nouveau dispositif  a une vocation à la fois préventive et répressive. Préventive pour tenter de dissuader les auteurs d’outrages et/ou de violence à l’encontre des agents de la RATP. Répressive, car les images enregistrées permettront de recueillir des preuves sur le déroulement des interventions.

 

 Actuellement, la régie parisienne s’est dotée de 15 caméras-piéton. Elles seront testées par les agents du GPSR, le Groupement de protection et de sécurité des réseaux. Ces derniers ont reçu une formation adaptée sur l’utilisation des caméras. Ils devront remplir un questionnaire pour recueillir leurs observations afin de tirer les enseignements liées à cette expérimentation.

 

Achat de 1200 armes 9 mm

Chaque jour, 1000 agents du GPSR assurent des missions de prévention, de dissuasion et de sécurisation sur l’ensemble du réseau RATP (métro, RER, bus et tramway). En complément de cette présence humaine, la RATP a installé 50 000 caméras dans les matériels roulant, ainsi que sur les quais et dans les couloirs.

 

Les caméras-piétons sont l’une des mesures inscrites dans la loi Savary relative à la sécurité dans les transports, votée en 2016. Dans ce cadre-là, les agents du GPSR peuvent désormais être armés. La RATP a ainsi commandé 1200 armes, des 9 mm semi-automatiques, qui sont en cours de déploiement depuis septembre 2018.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale