Dernières actualités …

La FNAUT mitigée face à une loi IKEA ?

« Cela aurait dû être la LOTI* du XXIe siècle », rappelle Bruno Gazeau, président de la FNAUT en présentant le 7 décembre 2018 les réflexions de la Fédération des Usagers. 

 

Il est toutefois satisfait de la prise en compte par la Loi d’Orientation des Mobilités du fait que le tiers du territoire n’est pas couvert par les AOT, les Autorités d’Organisation des Transports.

 

Mais la LOM « se heurte au mur des réalités ». Et « elle oublie les usagers »,  excepté la création de « Comités de partenaires ».

 

Et ses modalités d’organisation générale des transports aboutissent à une sorte de centralisme régional, et donnent l’impression de « se défausser sur les élus ». Avec une loi plus « permissive que prescriptive » qui donne des outils sans un véritable mode d’emploi. Une sorte de « loi IKEA » pourrait-on dire…

 

La FNAUT remarque aussi que si la LOM  encourage à l’usage de la voiture propre et à celle de toutes les nouvelles mobilités (auto-partage, co-voiturage,  trottinette), elle ne vise pas une ville « libérée de la voiture, pas plus qu’elle  n’évoque de report modal, alors que l’atrophie du réseau ferré continue ». 

 

Malgré cela, un intérêt nouveau semble se porter vers les « petites lignes » périurbaines structurantes des métropoles. Seront-elles l’objet d’un « IVe Appel à projets TCSP ? », s’interroge finalement la FNAUT.

 

Seront-elles l’objet d’un « IVe Appel à projets TCSP ? », s’interroge finalement la FNAUT.

 

______________________________________________

 

* Loi d’Orientation des Transports Intérieurs promulguée en 1983 par Charles Fiterman, ministre des Transports du gouvernement de Pierre Mauroy.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale