TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale

Dernières actualités …

Lyon prépare sa ZFE

C’est à un sujet brûlant que la Métropole Lyonnaise vient de s’atteler. A l’instant où le gouvernement a fort à faire avec les réformes visant la transition écologique et tandis qu’Elizabeth Borne, son ministre chargée des Transports, vient de renoncer à légiférer en faveur des péages urbains, la métropole de Lyon annonce qu’elle va soumettre au conseil métropolitain de janvier prochain une délibération sur un projet de création d’une Zone de Faibles Emissions (ZFE).

Celle-ci visera à limiter la pollution atmosphérique par la restriction d’accès aux véhicules les plus polluants, tout en favorisant le développement d’un parc automobile propre. Considérant que le secteur des transports est le premier contributeur aux émissions d’oxyde d’azote (Nox) et que, malgré les efforts des professionnels, les Véhicules Utilitaires Légers (VUL) et les Poids Lourds (PL) destinés au transport de marchandise les plus anciens, sont responsables de plus de la moitié de ces émissions, pour seulement 25% des kilomètres parcourus, David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon, a signé en octobre dernier à Paris le pacte ZFE entre l’Etat et les métropoles. 

 

Le projet lyonnais prévoit un périmètre de 61 km2portant sur les communes de Lyon, Villeurbanne, Vénissieux, Bron et Caluire-et-Cuire. Les restrictions en son sein seront appliquées 24h/24h et 7j/7j, aussi bien pour les véhicules en circulation qu’en stationnement. 

 

Dès 2020, en cas de non-respect de la règlementation, l’amende sera de 68€ pour les VUL, et de 135€ pour les PL. D’ici là, ce projet de ZFE se mettra progressivement en place avec, au 1erjanvier prochain, une année pédagogique qui devra être mise à profit pour les utilisateurs de VUL et de PL  pour acquérir la vignette indispensable pour circuler et stationner à l’intérieur de la ZFE. 

 

Dès le 1erjanvier 2020, l’accès à la zone sera limité aux seuls VUL et PL munis de la vignette Crit’Air 1, 2 et 3. Puis, à Partir du 1erjanvier 2021, l’accès sera uniquement permis aux VUL et PL munis des vignettes Crit’air 1 et 2. 

 

Les professionnels vont se voir adressé un kit de communication quant au grand public, ils ont jusqu’au 16 décembre pour s’exprimer sur le site du Grand Lyon.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload