Dernières actualités …

Solingen-Wuppertal, la renaissance d’une ligne

Le succès de la réforme ferroviaire allemande s’illustre notamment par la relance de petites lignes aux potentiels de trafics auparavant négligés par l’exploitant historique. Outre des axes ruraux, on compte des lignes urbaines et périurbaines, où le manque d’intérêt de la DB était lié à un partage de fait entre trains et transports urbains.

 

La « Müngsterner » (ligne de Müngstein*) Solingen-Wuppertal est un cas emblématique. L’intérêt de cet axe de 35 km à double voie non électrifiée est d’offrir une desserte urbaine à la ville de Solingen, dont la gare principale, située à 6,5 km du centre-ville, est desservie par deux lignes de trolleybus aux trajets très allongés comparativement à la voie ferrée.

Intégrée en 2013 au S-Bahn Rhin-Ruhr (ligne dite S-7). 

 

Son exploitation a été confiée au groupe néerlandais Abellio, qui y a introduit des rames doubles Lint Alstom et repensé les dessertes, avec une offre très dense (80 trains/jour) et un cadencement aux 20 minutes de 9 à 17 h et de 18 à 20 h collant aux rythmes scolaires et d’activités.

 

Auparavant, DB Netz et la ville de Solingen avaient modernisé les gares de Solingen Grünewald et de Solingen Mitte proches du centre-ville, afin de créer deux pôles d‘échanges avec les trolleybus. Résultat : un trafic quadruplé avec plus de 5000 voyageurs/jour…

 

* En raison du grand viaduc en arc de Müngstein sur la Wupper construit en 1897 et véritable frère-jumeau de celui de Garabit !

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale