Dernières actualités …

Les TICE prédisent les lieux de fraude

Les Transports intercommunaux Centre Essonne (TICE) se sont dotés d’une solution prédictive conçue par Datategy. Basée sur l’intelligence artificielle, cette solution définit les lieux et créneaux horaires où le potentiel de fraude est le plus important.

 

Gare aux fraudeurs ! Depuis le 1er novembre 2018, les contrôleurs des Transports intercommunaux Centre Essonne (TICE) disposent d’une nouvelle arme pour lutter contre les resquilleurs.  Son nom : Octo City. Son inventeur : la start-up Datategy. « Cette solution a pour objectif d’optimiser le déplacement de nos équipes de contrôle », explique Christophe Bizière, directeur des relations institutionnelles et de l’action territoire au sein des TICE.

 

Concrètement, il s’agit d’un logiciel basé sur l’intelligence artificielle. Cet outil digital collecte et agrège les données de validation du transporteur et les segmente par horaires, points d’arrêt, ligne de bus, sens de circulation. L’algorithme intègre également les informations liées aux verbalisations avec le même principe de segmentation. « Il tient aussi compte des éléments extérieurs qui peuvent influer sur la fréquentation de notre réseau : grèves à la SNCF, météo, période de l’année… ».

 

 

Trois ans de données agrégées

 

Toutes ces données sont ensuite recoupées et analysées afin d’identifier les lieux où le potentiel de fraude est le plus élevé. Ce logiciel se distingue des autres pour deux principales raisons : d’une part car il agrège un très nombre de données, en l’occurrence trois ans de statistiques fournies par les TICE. Soit l’équivalent de près de 10 millions de données auxquelles s’ajoutent celles inhérentes à la fraude. 

 

« D’autre part, car il s’autoalimente. C'est-à-dire qu’il intègre tous les soirs l’activité des contrôleurs pour prédire le lendemain les lieux potentiels de fraude ». Ainsi, chaque matin, les chefs d’équipes reçoivent une prédiction qui détaille les lieux des opérations de contrôle et le temps à y passer. 

 

Des éléments dont ils tiennent compte pour organiser la feuille de route des 35 contrôleurs. « En aucun cas nous obligeons nos vérificateurs à suivre ces recommandations », insiste Christophe Bizière. « Par contre, nous les incitons fortement car ils ont tout à y gagner. Notamment car depuis son lancement cette solution a vu juste ». En dix jours, le taux moyen de verbalisations journalières a progressé de 3%. « En sachant que si les prédictions s’avèrent inexactes, le logiciel rétablit les prévisions en tenant compte de son inadéquation et de son erreur ».

 

 

Insécuriser les fraudeurs

 

Octo City présente un double intérêt pour les TICE. « Non seulement nous pouvons accroître l’efficacité de nos équipes de contrôle, mais en plus nous insécurisons les fraudeurs ». Cette société de transport public gère 19 lignes de bus qui desservent 20 communes. Soit un bassin de vie de 345 000 habitants. 

 

Chaque jour, les TICE transportent 87 000 voyageurs, dont trois sur dix sont en situation de fraude. « Ce taux ramené à un chiffre d’affaires de 42 M€/an n’est pas tenable », indique Christophe Bizière. Les TICE dresseront un premier bilan de cette solution en mai 2019.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale