Dernières actualités …

Défis et opportunités pour l'industrie du bus

19/11/2018

Questions à Kerstin Kube-Erkens, experte de l'industrie du transport collectif, et créatrice de Bus2Bus, un événement né en 2017 en Allemagne, à la fois congrès et exposition consacré à l’industrie du bus. La deuxième édition de Bus2Bus aura lieu du 19 au 21 mars 2019 dans le cadre de la foire de Berlin.

 

Mobilités Magazine :  Quelles sont actuellement les défis et les opportunités du secteur des bus ?

Kerstin Kube-Erkens : De nouveaux concepts de mobilité sont très attendus en termes de volume de trafic et d’impact environnemental dans les villes. Les mesures politiques visant à réduire les émissions de CO2, et la demande de propulsion alternative alimentent partout le débat sur le transport urbain de passagers. Rien qu’à Berlin, les bus couvrent chaque jour quelque 300 000 kilomètres. Et dans un proche avenir, ils seront effectués avec des modes de propulsions plus propres, voire électrique ou hybride. Cela pose des défis pour les fabricants et les opérateurs. Dans le même temps, de nouveaux acteurs entrent sur le marché, par exemple pour les services et l'infrastructure autour de nouveaux concepts de trafic. Selon une étude de Bloomberg, il existe déjà 385 000 bus électriques dans le monde. Cela met en évidence les opportunités pour tous les acteurs du marché.

Des discussions sont également en cours sur la mise à niveau et la conversion des vieux moteurs Diesel, tandis que le sujet de la mobilité électrique est sur toutes les lèvres. L’avenir doit-il être électrique?

Je pense que ce sera un mix-énergétique. En tous cas, il se passe beaucoup de choses en ce moment, et en ce qui concerne le long terme, la mobilité électrique est actuellement limitée. Ici, des modèles hybrides, à gaz naturel ou à hydrogène sont testés ou déjà utilisés.

 

MM : Quelle contribution la plate-forme commerciale BUS2BUS peut-elle apporter aux nouveaux concepts de trafic?

KK-E : Nous faisons l'expérience de nombreux nouveaux modèles d'entreprise dans le secteur de la mobilité. La mise en réseau de l’industrie du bus avec de nouveaux partenaires potentiels est donc au cœur du concept de l’événement, et plus précisément de notre format de discussion "Forum du futur". Les opérateurs de bus privés et les opérateurs de transports publics rencontrent les startups et les entreprises technologiques. Ici, nous pouvons donner des impulsions importantes grâce aux innovations présentées au salon, au Future Forum et au Congrès parallèle.

 

MM : Pour la deuxième édition de Bus2Bus, l’an prochain, vous annoncez déjà une augmentation du nombre d'exposants. Avez-vous également remarqué une demande accrue de débats et d’échange sur ce sujet ?

KK-E : En tout cas. Il y a beaucoup de mouvement, en particulier en ce qui concerne les villes sans émissions, les concepts de transport public durable ou la mobilité à la demande. Il y a un grand besoin de discussion, et avec BUS2BUS nous offrons la plate-forme appropriée pour cela.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale